histoire du genre

14Au milieu des années 1980, le genre est devenu le maître mot parmi bien des historiennes féministes. 3  NDLT : jeu de mots intraduisible. Tout au long du xixe siècle, des femmes laïques se sont imposées dans des tâches comme les soins aux malades, l’enseignement, ou les œuvres philanthropiques qui étaient précédemment accomplies par les religieuses. la rencontre du cinma franais analyse genre histoire Dec 06, 2020 Posted By James Patterson Library TEXT ID 75233236 Online PDF Ebook Epub Library du cinma franais analyse genre histoire by robert j berg 2010 07 27 robert j berg isbn kostenloser versand fur alle bucher mit versand und verkauf duch amazon lun des plus Des publications comme Eroticism and the Body Politic, éditée par Lynn Hunt, et Homosexuality in Modern France, publiée par Jeffrey Merrick et Bryant Ragan, tout comme les volumes de Vernon Rosario et, plus récemment, de Carolyn Dean ont montré que les relations sexuelles sont fréquemment utilisées, dans le discours public, comme une métaphore des relations sociales 50. L'histoire du genre est un champ de la recherche historique qui étudie le passé à la lumière des relations hommes-femmes. Toutefois, il est facile de l'oublier lorsqu'on traite de cette institution... Dans le monde Atlantique Nord, les religieuses ont historiquement été perçues comme le bras auxiliaire d'une l'Église catholique en pleine modernisation. 45  Margadant, The New Biography, op. Il est impensable qu’un manuel d’histoire de l’Europe ou de la France moderne ignorant les femmes soit publié aujourd’hui aux États-Unis. Dans son livre suivant, Only Paradoxes to Offer, Scott illustre cette position théorique : partant de l’hypothèse que les femmes fonctionnent dans l’univers des signifiants générés par le discours masculin, elle s’interroge sur l’existence et l’intelligibilité d’une sphère féminine séparée, au moins au niveau du discours. Voir Carole Patemen, The Sexual Contact, Stanford, Stanford University Press, 1988, Geneviève Fraisse, Muse de la raison : la démocratie exclusive et la différence des sexes, Aix-en-Provence, Alinéa, 1989. Cette citation d’Ibn Khaldun illustre l’ancienneté de la réflexion sur les sources. Full leather binding, rubbed on the corners, headcap some pieces missing on the spine. MUSIQUES & VIDÉOS. 8De même, dans les années 1980, l’histoire de la famille est un champ de recherche bien installé en France, à la suite de la publication des recherches de Philippe Ariès et de Jean-Louis Flandrin 10. Smith présente les activités féminines, par exemple, aller à l’église ou tenir la maison, comme faisant partie d’un univers symbolique et ritualisé dans lequel les femmes du Nord ont créé et organisé leurs propres identités. Le caractère décisif de la législation de l'an II ne tient pas à cette postérité éloignée mais au fait d'introduire une extension des droits des pères qu'entérineront le Code civil et la jurisprudence jusqu'au début du XXème siècle. Dans l’écart qui sépare le physique du culturel, Stewart repère les possibilités offertes aux femmes de résister et de conquérir leur indépendance. Alors que ce champ d’étude n’en est qu’à ses débuts, de nombreux travaux récents montrent l’intérêt de ce domaine très prometteur. 19  Nathalie Zemon Davis, « Women’s History in Translation : The European Case », dans Feminist Studies 3, 1976,  p. 83-103. Cette interdiction repose sur ce qu'Ivan Jablonka appelle « une hiérarchie bien entendue » entre les enfants reconnus et les enfants ignorés par leur père. L’article de Scott a été publié à un moment où l’histoire des femmes, en dépit de ses succès dans l’examen des divers aspects de la vie des femmes, était toujours perçue comme un champ de recherche marginal. La Révolution française a semblé le cadre idéal pour commencer cette recherche, tant l’exclusion des femmes des clubs patriotiques et, par la suite, leur infériorité légale consacrée par le Code napoléonien offrent un exemple clair d’un lieu et d’un moment où leur statut a radicalement changé. Les nouvelles sources et méthodes développées pour faire l’histoire du genre ont été complétées par un ensemble toujours croissant de travaux cherchant à découvrir des aspects de la vie des femmes jusqu’alors délaissés – voire souvent inenvisagés. L’ouvrage édité par Julia Clancy Smith et Frances Gouda, Domesticating the Empire : Race, Gender and Family Life in French and Dutch Colonialism, illustre combien la combinaison des théories et des méthodes de l’étude du genre et des études post-coloniales peut produire un ensemble impressionnant de pièces à même de nous aider à comprendre à la fois la situation des femmes dans les colonies et comment le genre a modelé les politiques coloniales, les institutions et les identités 47. Parallèlement, les évolutions récentes, à l’intérieur de l’Université américaine, incluant la « nouvelle histoire sociale », le « linguistic turn », la « nouvelle histoire culturelle » et la « nouvelle biographie », ont aussi influencé leur travail. Il en est résulté un ensemble de travaux qui ont, par la suite, permis de délimiter les contours du social et de décrire son fonctionnement, dans la lignée de Foucault et de Donzelot, au niveau de la recherche empirique et de l’élaboration de visions plus complexes et nuancées des relations entre la famille et l’État. Bien que plus proche, sur le plan méthodologique des théories linguistiques que de l’anthropologie, Mary Louise Roberts s’inspire de cette approche dans son étude sur les débats de l’entre-deux-guerres sur la féminité, Anne-Louise Shapiro dans son travail sur la criminalité féminine de la fin du siècle et Gay Gullickson dans son livre sur les femmes de la Commune de Paris 17. Je remercie également tous les universitaires dont les travaux m’ont inspirée. Title The Soldier's Tale Composer Stravinsky, Igor: Opus/Catalogue Number Op./Cat. L'explosion du nombre de couvents au XIX e siècle rend cependant la tâche très difficile à ceux et celles qui souhaiteraient ignorer plus longtemps le nombre et l'importance des femmes parmi les religieux.ses. Bien des travaux consacrés à l’analyse des systèmes fondés sur le genre apportent de nouveaux éclairages sur les expériences des femmes d’autrefois, tandis que bien des études courantes sur la vie des femmes confirment l’existence de systèmes symboliques fondés sur le genre. Vue l’importance donnée autrefois au corps féminin en France, un tel travail nous encourage à explorer comment les différences de classe et de genre ont affecté à la fois les expériences que les femmes avaient de leur corps et la façon dont celui-ci était représenté, tout autant que la façon dont le genre a modelé les expériences sensuelles et physiques des Françaises et des Français. CONTACT. En affirmant que l’identité féminine est façonnée par des femmes singulières en relation avec des forces extérieures, ces travaux nous mettent au défi de rechercher comment les femmes qui n’ont pas laissé de traces écrites ont construit leur propre identité. De nombreux universitaires américains voyaient l’histoire des femmes comme un champ à part – et, en effet isolé – de l’histoire politique dominante. 2005. La Nouvelle biographie, telle que la pratiquent Mary Louise Roberts, Jo Burr Margadant, Whitney Walton, James Smith Allen et bien d’autres, avance que même à une époque où beaucoup pensent que l’individu résulte de forces culturelles collectives et où l’identité est le plus souvent étudiée en termes de collectif, la biographie peut être un moyen utile pour explorer les identités de genre 44. Carol Harrison et Jill Harsin ont employé avec profit les théories et les méthodologies de l’histoire du genre pour explorer la sociabilité masculine au xixe siècle 38. Cole cite aussi la critique littéraire Mary Poovey pour son influence sur sa manière de penser le social. Ce courant historiographique ne porte pas sur la différence biologique entre les sexes mais sur les sexes comme construction sociale, ou genre. Cet évènement, et plus particulièrement la mise en exergue des codes adressés aux adolescentes, m'offre une occasion parfaite pour dresser les ressemblances entre ce mouvement et la gestion des corps des femmes par l'Église catholique il y a plus de 100 ans. cit., p. 3. Les historiennes américaines ont aussi travaillé à restituer le quotidien des travailleuses ordinaires. Par exemple, dans son récent ouvrage sur les femmes de scène en France, Lenard Berlanstein présente une vision plus nuancée de la vie politique française, qui, au lieu d’exclure les femmes (littéralement ou au niveau du discours), révèle de nombreuses mutations et redéfinitions. Cet essai a d’abord été publié dans American Historical Review, 91-5, décembre 1986. Enter the email address you signed up with and we'll email you a reset link. Lorsqu'on explore les trajectoires de vie des femmes dans la culture chrétienne moderne, le mariage est souvent considéré comme un point tournant dans la construction de « l'identité féminine ». Dans un premier temps, la question de l’imprégnation sociale et culturelle des normes genrées sera envisagée dans différentes aires culturelles et différents contextes historiques (Chine de la Révolution culturelle et Congo belge des années 1950), puis dans une seconde session trois intervenantes discuteront des mécanismes théâtraux de la représentation de soi comme « être genré » (à travers l’étude du travestissement dans l’opéra italien du XVIIe siècle, ou la photographie américaine des années 1950-1960, et la figure de la comédienne au siècle des Lumières). Plus important encore pour ceux qui utilisent ce concept du « social », Donzelot montre que pour imposer sa politique, l’État intervient directement sur la famille par le biais de la mère. L'histoire du soldat Alt ernative. 55  Bien qu’il ne se limite pas à la seule histoire de France, The Gender of History : Men, Women and Historical Practice, Cambridge, MA., Harvard University Press, 1998, de Bonnie Smith est une critique stimulante de la façon dont les suppositions sur le genre ont modelé la pratique historique. Cette approche différente était en partie due au fait que l’histoire française a une longue tradition d’acceptation de l’importance – politique, sociale et culturelle – de certaines femmes en particulier. Histoire Naturelle du Genre Humain Staat Goed Publicatiejaar oudste item. S’intéressant aux identités respectivement bourgeoises et républicaines radicales, Harrison et Harsin ont démontré que les hommes de cette époque maniaient les concepts de masculin et de féminin pour définir des activités et des comportements spécifiques méritant d’être proposés comme modèles. « De rage et de dépit : le genre au service de l’analyse du procès en nullité de mariage pour impuissance de Marie Catherine Chardon et Nicolas Sené (1736). 2Cet article porte surtout sur l’histoire du genre plus que sur l’histoire des femmes. Pour Hesse, l’exclusion des femmes de la sphère publique républicaine a été temporaire et affaire de circonstances plutôt qu’inhérente et permanente 37. Scott incitait les historiennes du genre à rechercher les origines de cette discrimination (un sujet qu’elle a elle-même abordé dans Only Paradoxes to Offer) et de nombreux historiens et historiennes américains de la France ont répondu à cet appel. De même, en jetant un pont entre le public et le privé, les spécialistes de la Nouvelle biographie montrent comment la perception de soi se fait en relation avec le monde extérieur, ce qui inclut les hommes et les institutions dominées par eux. Broché. Ainsi, même les recherches sur le féminisme insistent sur l’idée des deux sphères séparées. Les associations, les organisations religieuses et les mouvements sociaux – pour n’en mentionner que quelques exemples – seront, à n’en pas douter, des champs fructueux pour les universitaires intéressées par le rôle des femmes dans les sphères publiques du xixe siècle. Les méthodes employées par les tenants de l’histoire sociale – analyse quantitative de vastes agrégats sur la démographie, les salaires, etc. D’un point de vue méthodologique, Scott a fortement incité les historiens à prêter une attention particulière, au niveau de leurs outils analytiques, à la manière dont les symboles et le langage fonctionnent pour créer du sens. Ils ont pris un chemin séparé, mais parallèle au travail en cours sur les partis politiques, la diplomatie et la guerre. 48  Elizabeth Thompson, Colonial Citizens : Republican Rights, Paternal Privilege and Gender in French Syria and Lebanon, New York, Columbia University Press, 2000, p. 3. 9L’intérêt pour la vie des pauvres et des travailleurs a aussi été influencé par la popularité de la Nouvelle histoire sociale, qui était devenue, à la fin des années 1970 et au début des années 1980, l’une des plus influentes écoles de l’historiographie américaine. Sue-Elle Case, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 1990, et Gender Trouble : Feminism and the Subversion of Identity, New York, Routledge, 1990. Pour les historiens, ces méthodes permettaient de trouver le moyen d’explorer le symbolisme de la vie de tous les jours. 15En sortant des sentiers battus, l’article de Joan W. Scott, « Gender : A Useful Category of Historical Analysis », apporta la réponse à ces débats d’une manière cohérente et – pour beaucoup – convaincante, offrant aux universitaires un moyen productif de recherche et d’utilisation du concept de genre 20. 26Il n’est pas surprenant que le modèle d’Habermas ait autant attiré les universitaires féministes durant les années 1980 et 1990, parce qu’il leur donnait un autre moyen de relier le privé et le public et ainsi d’insérer les femmes dans le cours des récits historiques. View Histoire Du Genre Research Papers on Academia.edu for free. Avons-nous des exemples concrets dans l'histoire ? Histoire du genre fantastique. La femme « déréglée » – confinée dans le temps et l’espace du rituel – pourrait à la fois fonctionner comme une soupape de sécurité et suggérer d’autres options comportementales aux femmes 16. Des historiennes américaines comme Rachel Fuchs et Katherine Lynch élargissaient le domaine de l’histoire de la famille en portant leur attention sur les familles des femmes pauvres 11. Influencée par les travaux des post-structuralistes français Michel Foucault et Jacques Derrida, Scott démontrait que le genre était une catégorie d’identité élaborée à travers le discours et au nom du pouvoir. The Bon Mari is the title of a tale by Marmontel, a writer of the Enlightenment, whose virtuous hero converts his young worldly woman into the benefits of a conjugal life under the sign of the common good. L’attention particulière portée par Davis aux femmes « déréglées » comme une charnière entre les femmes en tant qu’individu, les systèmes symboliques du genre et les politiques, a été reprise par la suite avec bonheur. Ces historiennes utilisaient le terme « genre » pour suggérer une histoire qui placerait les femmes à l’intérieur d’un ensemble de relations sociales, politiques et culturelles plus vaste. Dans l’introduction de l’ouvrage qu’elle a dirigé, Jo Burr Margadant explique que la Nouvelle biographie est fondée sur l’idée que « les identités sont des constructions de soi et des autres, mobiles, contradictoires, multiples, qui dépendent autant du contexte que de traits de caractère prédéfinis » 45. Cette citation d’Ibn Khaldun illustre l’ancienneté de la réflexion sur les sources. Aux yeux de nombreux historiens américains, la découverte et l’écriture de l’histoire de ces femmes dont la vie et les talents n’avaient pas marqué l’histoire étaient considérées comme un acte politique susceptible de stimuler des changements sociaux. 8  Parmi les nombreuses contributions de Michelle Perrot, citons : « L’éloge de la ménagère dans le discours des ouvriers français au xixe siècle », dans Romantisme, 13-14, 1976,  p. 105-122 ; « Les femmes, le pouvoir, l’histoire » dans Une histoire des femmes est-elle possible ?, Paris, Rivages, 1984, et sa contribution au tome 4 de l’incontournable Histoire de la vie privée : de la Révolution à la Grande Guerre, édité par Philippe Ariès et Georges Duby, Paris, Seuil, 1987. Réalités et représentations des sexualités militaires au long XVIIe siècle (1598-1715), entre viol et séduction, Ta jupe est trop courte: sors de l'église… ou plutôt la classe, Sermons du dimanche et violence conjugale : points tournants religieux des identités maritales québécoises dans les années 1890. Op StudeerSnel vind je alle samenvattingen, oude tentamens, college-aantekeningen en uitwerkingen voor dit vak Comme on le voit dans le travail original de Robert Nye pour qui la pratique et l’imaginaire du duel dans la classe moyenne a servi à construire un être-là démocratique, ces recherches illustrent combien les pratiques et les croyances communes enracinées dans des distinctions de genre ont été cruciales dans l’élaboration des ordres du jour et des idéologies politiques 39. Le corps féminin – omniprésent dans la culture française du xixe siècle – offre de riches perspectives à l’analyse, comme le travail de l’universitaire canadienne Mary Lynn Stewart l’a montré 51. Deux lois, du 17 nivôse et du 12 brumaire, établissent une égalité successorale entre les frères et les soeurs, les aînés et les cadets, ainsi qu'entre les « bâtards » nés de parents « libres » et les légitimes nés de parents mariés1. Selon Joshua Cole, dont The Power of Large Numbers : Population, Politics and Gender in Nineteenth-Century France explore comment le genre modèle les politiques sociales concernant la famille, le « “domaine”social se différencie du “politique” et de l’“économique”en traversant nombre des oppositions qui séparent les autres, mêlant les sphères publique et privée, les activités des hommes et des femmes, les effets de la politique et du commerce, les activités des institutions et des individus » 41. 9  Léon Abensour, Histoire générale du féminisme des origines à nos jours, Genève, Slatkine reprints, 1977 ; Marie-Hélène Zylberberg-Hocquard, Féminisme et syndicalisme en France avant 1914, Paris, Anthropos, 1978 et Laure Adler, À l’aube du féminisme : les premières journalistes (1830-1850), Paris, Hachette, 1983. La sexualité tend également à devenir un sujet d’intérêt public dans les moments de transformation sociale. Elles ont montré comment les groupes dominés agissaient en fonction d’elle. – ont procuré une ossature pour les pionniers de cette histoire des femmes françaises. De nombreuses études majeures produites dans les années 1980 et 1990 par des universitaires comme Gay Gullickson, Elinor Assampo, Tessie Liu et Judith Coffin, ont montré que l’industrialisation n’avait pas toujours provoqué l’exclusion des femmes du monde du travail, bien qu’elles aient été souvent confinées à des tâches subalternes et moins lucratives 6. 28Les travaux inspirés par Scott et Landes, tout comme ces études qui font du social leur cadre interprétatif, commencent à dessiner une nouvelle image du rôle des femmes et du genre dans la construction de la France moderne. Il est possible que cette période tire à sa fin et que l’histoire du genre devienne – comme elle est de plus en plus répandue et s’entrecroise avec d’autres domaines et méthodes – un champ moins cohérent et moins attractif. AbeBooks.com: L'HISTOIRE (EVOLUTION DU GENRE) - LES GENRES LITTERAIRES. 12  Aux États-Unis, l’article de Joan Kelly a été déterminant sur cette question. Cela a provoqué la consternation chez certaines historiennes qui voient le champ se dissoudre en une multitude d’approches et de sujets et manquer de principes structurants autres que le concept nébuleux et ubiquiste de genre. Victoria E. Thompson, « L’histoire du genre : trente ans de recherches des historiennes américaines de la France », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, 96-97 | 2005, 41-62. 32Privée du corset domestique, l’histoire du genre a perdu de sa cohérence. Même dans le domaine de l’identité, les femmes ont su détourner les modèles culturels concernant les rôles sexués et les identités pour les utiliser à leur façon. Interior in good condition (paper is not crisp). Histoire Naturelle Du Genre Humain book. Pour en connaître l’essentiel, se reporter au débat opposant Joan Scott et Linda Gordon dans Signs 15-1, été 1990,  p. 848-860. Les historiens cherchaient désormais, non plus la parole des femmes (bien que l’orientation vers des sources nouvelles ait montré le nombre surprenant des femmes ayant écrit dans tous ces domaines), mais la manière dont les femmes et le féminin étaient représentées dans ces sources, et, par extension, comment les femmes et le féminin fonctionnaient en tant que partie de systèmes symboliques plus vastes. Dans un article récent, par exemple, Karen Offen, l’une des universitaires les plus en vue de l’histoire du féminisme français, a fait part de sa nostalgie du temps où « les historiennes des femmes ressentaient de la sympathie, voire s’identifiaient » avec leurs sujets d’étude 53. 39  Robert A. Nye, Masculinity and Male Codes of Honor in Modern France, New York, Oxford University Press, 1993. Ces travaux qui étudient des femmes qui comme les écrivaines ou les artistes entrent en relation avec le public du fait de leur profession, montrent également qu’en créant sa propre identité, une femme peut contribuer à la construction de modèles culturels plus vastes. En conséquence, les travailleuses sont devenues essentielles dans le vocabulaire conceptuel des sciences morales, le moyen par lequel les règles normatives étaient élaborées et appliquées. Read reviews from world’s largest community for readers. Par exemple, dans son essai consacré aux travailleuses dans l’économie politique de la France, elle écrit : « Les penseurs de l’économie politique se concentraient sur le cas des travailleuses parce qu’elles semblaient intéressantes dans la problématique du développement urbain et industriel, en particulier dans sa dimension morale. 42  Elinor A. Accampo, Rachel G. Fuchs et Mary Lynn Stewart, Gender and the Politics of Social Reform in France, 1870-1914, Baltimore, The Johns Hopkins University Press, 1995. Souvent, des définitions restrictives des formes de sexualité acceptées ou des rôles sexués apparaissent dans les moments de grave crise sociale comme des tentatives pour réguler et stabiliser la société. Scott pensait que non seulement le discours modèle les rôles masculin-féminin, mais qu’un discours marqué par le genre donne des clés pour comprendre comment les sociétés se conçoivent et s’organisent elles-mêmes. First edition illustrated with 13 tipped-in plates. 35  Suzanne Desan, «War Between Brothers and Sisters : Inheritance Law and Gender Politics in Revolutionary France », dans French Historical Studies, 20-4, automne 1997,  p. 597-634. » 26 De même, alors que Mary Louise Roberts affirme qu’« un discours uniquement féminin » semble impossible à concevoir, elle maintient également, dans la lignée de Nathalie Zemon Davis et sous l’influence des travaux de la théoricienne du genre, Judith Butler, consacrés au genre comme identité représentée, que « l’expression du genre avait, à la fois (du moins potentiellement), un effet conservateur et un effet subversif » 27. 40  Jacques Donzelot, La police des familles, Paris, éditions de Minuit, 1977, rééd. 4Bien que de nombreux auteurs de travaux récents soutiennent toujours le fait que l’exclusion est le signe distinctif des politiques du genre au xixe siècle, leur travail a commencé à proposer une histoire différente.

Exposition Da Vinci Ermenonville, Zone Expo Sud Orléans, Mon Bureau Numérique Collège Jules Ferry, Restaurant Fruits De Mer 44, Restaurant Fruits De Mer 44, Canal Football Club, Exigeant En Anglais, Contraire De La Gaieté, Projet île De Nantes, Ligne Paris Montparnasse Bordeaux, Ikea Cliquer + Ramasser Montréal,